L’îlot de cuisine : comment l’aménager? | Cuisines Verdun

L’îlot de cuisine : comment l’aménager?

Vous songez à rénover votre cuisine? L’intégration d’un îlot de cuisine est un incontournable. Sa conception ajoute non seulement du rangement, un plan de travail additionnel et des places assises, mais il maximise aussi l’espace de votre pièce tout en la rendant plus fonctionnelle. Sa configuration conviviale est idéale pour profiter de ses invités et préparer le repas en même temps. Avant d’intégrer un îlot à votre nouvelle cuisine, nos designers-cuisinistes ont rassemblé des points à considérer, comme les matériaux à privilégier, la définition du budget, les dimensions à respecter et bien plus encore.

Îlot de cuisine : quelles sont ses dimensions?

Avant d’ajouter un îlot de cuisine, il faut prendre en compte l’espace disponible. Un îlot le moindrement fonctionnel se doit d’avoir au minimum 36 pouces de large et 24 pouces de profondeur. Prévoyez idéalement au moins entre 40 et 42 pouces de dégagement, pour que les armoires et les électroménagers, comme le lave-vaisselle, puissent s’ouvrir complètement, sans parler de pouvoir aisément circuler dans la cuisine. Pour assurer une bonne ergonomie, il est recommandé de faire affaire avec un designer-cuisiniste pour élaborer des plans en conséquence de votre cuisine actuelle. Un îlot peut facilement s’intégrer à une cuisine de n’importe quelle taille, même les plus exiguës. 

L’emplacement de l’îlot de cuisine

Bien aménagé, l’îlot de cuisine devient le lieu de rendez-vous où vos invités se retrouveront pour prendre l’apéro et discuter. Il devient en quelque sorte l’élément central de votre cuisine. Il doit donc respecter les trois zones-clés déjà présentes dans celle-ci : l’évier, la zone de cuisson et la zone de froid. Quand on cuisine beaucoup, il s’agit de rationaliser l’emplacement des trois zones pour éviter de faire les cent pas en permanence. L’îlot de cuisine se doit donc d’être placé et aménagé en conséquence. 

La plupart des îlots sont conçus pour accueillir un coin repas avec des tabourets, toujours pratique pour faire la conversation avec la personne qui cuisine ou encore comme coin déjeuner.  Lorsque l’on détermine le nombre de places à ajouter, il faut que chacune bénéficie d’au moins 30 pouces de dégagement, selon la configuration et l’emplacement.

Concevoir l’îlot selon sa vocation

Cuisinez-vous souvent? Recevez-vous fréquemment des convives à la maison? L’utiliserez-vous comme rangement supplémentaire? En somme, quel rôle souhaitez-vous confier à votre îlot? Les cinq fonctions principales en cuisine sont le stockage, la préparation, la cuisson, le service et le lavage. Selon vos besoins, l’îlot de cuisine peut remplir l’une ou l’autre principalement. Cela influencera non seulement le choix des cabinets mais aussi la largeur et la profondeur de l’îlot. Le choix d’accessoires doit également être pris au sérieux : si sa vocation est le lavage, un robinet haut de gamme se remarquera dès l’arrivée dans votre cuisine, au même titre qu’une hotte et une plaque de cuisson, si l’une de ses fonctions est la cuisson.

Une vocation de table à manger pour l’îlot de cuisine

Ajouter un îlot de cuisine central qui fera aussi office de table à manger est une excellente manière de mettre au point sa cuisine sans l’encombrer. Il existe deux variantes principales d’îlot central table à manger. Dans le premier cas, il s’agit d’un plateau juxtaposé à la structure de base à un niveau légèrement supérieur. La rallonge peut ou non être conçue avec le même matériau qu’on a utilisé pour la cuisine, et sa longueur peut varier et s’allonger pour recevoir plusieurs convives. On y installera autour des chaises de hauteur standard (dont les assises sont d’environ 24 pouces de hauteur).

L’alternative est une construction unique dite « monolithe », intégrant les propriétés d’un îlot d’un côté et d’une table à manger de l’autre. Dans ce cas-ci, il n’y a pas de rallonge, ni de plateau complémentaire. On a un seul plan de travail qui sert une double fonction : la préparation préliminaire de la nourriture et la consommation après.

L’îlot de cuisine, pratique et fonctionnel 

L’ajout d’un îlot de cuisine permet inévitablement d’optimiser son espace de rangement. Comme le style minimaliste est de plus en plus recherché, on privilégiera du rangement fermé, bien que le rangement ouvert occupe parfois une petite partie des armoires pour y exposer de la vaisselle, des fines herbes ou des livres de recettes. Les tiroirs de grosse taille gagnent en popularité par leur aspect fonctionnel, puisqu’ils évitent de se pencher pour aller chercher des casseroles, par exemple, dans le fond d’une armoire. Des espaces pour la poubelle et le bac à recyclage peuvent également s’intégrer au rangement de l’îlot.  

Élément structurant de votre espace, l’îlot de cuisine vous permet non seulement d’ajouter du rangement, mais aussi d’augmenter votre plan de travail. Plus il y a d’espace pour cuisiner, plus il est possible et amusant de cuisiner à deux ou en famille. L’îlot de cuisine est également une bonne façon d’inclure la personne qui cuisine aux convives, puisqu’il délimite la cuisine sans la couper des autres pièces. En effet, L’îlot est souvent utilisé dans un espace ouvert. Il crée une séparation physique et permet d’optimiser votre espace, comme si vous décidiez de supprimer le mur qui sépare la cuisine de la salle à manger.

L’îlot est tributaire de votre imagination. Il fait office de transition entre la cuisine et la salle à manger, mais aussi avec le salon. Il doit donc s’harmoniser avec l’ensemble des pièces et ses matériaux pour ainsi créer la même ambiance. 

Les matériaux d’un îlot de cuisine

Avant de choisir les matériaux, il faut établir un budget, qui permettra à votre designer-cuisiniste d’élaborer un îlot de cuisine qui conviendra non seulement à vos goûts, mais aussi à votre portefeuille. En effet, il existe une panoplie de matériaux sur le marché avec chacun leurs avantages. Le prix d’un îlot peut varier grandement en fonction de la taille et des matériaux choisis. Les favoris sont souvent le quartz ou le granite pour leur durabilité et leur vaste choix de couleurs. 

Les armoires de cuisine

Pour retomber en amour jour après jour avec votre nouvel îlot de cuisine, choisissez vos matériaux d’armoires en fonction de votre mode de vie et de l’ambiance de votre maison. La fragilité de certains matériaux peut ne pas convenir à l’utilisation que vous prévoyez en faire. Par exemple, choisissez un matériau facile d’entretien et très résistant pour une famille. Pour un style moderne, optez pour des armoires en similaque, ou une laque opaque pour un look intemporel. Pour finir, la mélamine, le polyester ou encore le laminé européen offrent un excellent rapport qualité-prix pour les plus petits budgets. 

Le comptoir de cuisine

Le quartz est incontestablement le comptoir pour un îlot de cuisine le plus populaire sur le marché. Abordable, c’est un composite antibactérien qui est offert en plus de 300 couleurs. Cependant, il se tache facilement et tolère mal la chaleur. Le cas échéant, le quartz peut être repoli au besoin. 

Le granite est une tranche de pierre, contrairement au quartz, qui est un amalgame de pierres. Résistant et très dense, le granite tolère mieux la chaleur que le quartz. Il doit par contre être entretenu environ tous les deux ans.

Le comptoir en Dekton est la nouvelle tendance sur le marché. Fait de plusieurs matériaux extrêmement résistants, il ne peut être taché, n’a pas peur de la chaleur, ne s’égratigne pas et est antibactérien. De qualité supérieure, les comptoirs de cuisine Dekton sont une révolution dans le monde des cuisines et salles de bain. 

Personnalisez encore plus votre îlot de cuisine

L’intégration d’une prise électrique est maintenant indispensable sur les îlots de cuisine, un atout bien pratique pour charger son téléphone intelligent ou encore pour travailler sur son portable. Une option encore plus sophistiquée est la tour rétractable avec prises électriques et ports USB, parfaits pour les plus technos.

Un autre choix intéressant à intégrer à votre îlot de cuisine est le cellier à vin, un nouveau classique de la cuisine et une nécessité pour ceux qui reçoivent souvent à la maison. L’ajout d’un petit évier est tout aussi intéressant pour les soirées entres amis, puisqu’il peut servir de seau à glace. Pour épater encore plus la galerie, choisissez une hotte escamotable si vous possédez une plaque à induction sur votre îlot de cuisine, qui permet également d’économiser de l’espace et dégage la vue sur l’air ouverte. 

Finalement, comme l’îlot est le point central de la cuisine, un éclairage adéquat est primordial. Souvent, on choisit des suspensions pour profiter de leur éclairage direct. Offerts dans un vaste choix de matériaux, formes et styles, les luminaires suspendus jouent aussi le rôle d’élément décoratif. Une autre option intéressante est d’éclairer le coup de pied de l’îlot pour ainsi créer un jeu de lumière. 

L’équipe de Cuisines Verdun est tout indiquée pour réaliser votre projet de rénovation. Nos designers-cuisinistes pourront vous renseigner sur l’ajout ou la modification d’un îlot de cuisine et ainsi rendre le cœur de votre maison plus fonctionnel et convivial, tout en arborant un style au goût du jour. 

Inscrivez-vous à notre infolettre
et restez informé!

Vous devez sélectionner au moins une infolettre



Dites-nous ce qui vous intéresse.

Vous pouvez sélectionner plus d’une case.

J’aimerais recevoir des inspirations de Cuisines Verdun.

J’aimerais recevoir de l’information sur les nouveautés chez Cuisines Verdun.