Prix d’une salle de bain moderne : quel budget faut-il prévoir ?

Vous êtes plusieurs à nous poser régulièrement la question « Quel sera le coût de la rénovation de ma salle de bain? » De nombreux éléments peuvent faire grimper la facture rapidement pour les travaux de rénovation de cette pièce. Voici donc quelques points à considérer afin de vous donner une meilleure idée du prix que vous aurez à débourser.

Un investissement important

D’emblée, la rénovation d’une salle de bain représente un investissement important en temps et en argent, surtout si vous comptez effectuer les travaux vous-mêmes. Par contre, si l’on pense que ces travaux augmenteront la valeur et le confort de votre demeure, l’évidence est que vous en ressortirez gagnants. En effet, l’aménagement d’une salle de bain moderne vous permettra de récupérer environ 75 % de votre investissement si vous songez vendre votre maison.

Mais avant d’entreprendre vos travaux… 

photo salle de bain blanche

1. Ayez des attentes réalistes

Le réaménagement de votre salle de bain fait appel à des compétences diversifiées, mais aussi, spécifiques. À moins que vous ne possédiez vous-mêmes de l’expérience en rénovation, vous devrez faire appel à plusieurs corps de métier pour mener à bien vos travaux. Avant de vous improviser plombier, rappelez-vous que la salle de bain est la seule pièce de votre maison où l’eau peut causer des dommages importants. Même si la superficie de votre salle de bain est somme toute petite, les travaux peuvent rapidement prendre une ampleur insoupçonnée. Ne partez pas avec l’idée de payer le moins cher possible pour cette pièce; en moyenne, on estime qu’il faudra investir aux environs de 25 000 $ au moment de rénover cette dernière (et tout dépendant du type de baignoire, de douche, de toilette, d’armoires, etc. que vous choisirez, ce montant peut rapidement prendre de l’ampleur, d’où l’importance de discuter de chaque élément avec votre designer avant de vous lancer dans les travaux).

2. Faites vos calculs

Que vous choisissiez de confier vos travaux à un professionnel ou que vous rénoviez vous-mêmes, vous devrez impérativement vous fixer un budget. Les principaux facteurs à considérer pour l’établissement de votre budget sont les suivants :

  • Frais de conception
  • Coût pour la main-d’œuvre
  • Coût pour les matériaux (incluant les armoires)
  • Robinetterie et plomberie
  • Comptoir
  • Plancher
  • Éclairage et ventilation
  • Portes et fenêtres
  • Murs et plafonds
  • Luminaires et autres accessoires
  • Autres dépenses/Imprévus

 

3. Établissez vos priorités

En dressant la liste de vos dépenses, vous devrez peut-être revoir vos priorités. Opterez-vous pour un matériau de comptoir plutôt qu’un autre en raison de son prix ? Déciderez-vous d’effectuer des changements partiels, quitte à poursuivre les travaux un peu plus tard ?

La chose à retenir au moment d’entreprendre le réaménagement est d’opter pour des éléments de qualité. Par exemple, l’achat d’une toilette de faible qualité pourrait vous amener des dépenses supplémentaires advenant une fuite (rappelez-vous que vous utiliserez votre toilette souvent, d’où l’importance d’opter pour un modèle qui résistera à l’épreuve du temps).

 

4. Pensez aux imprévus

Dans le monde de la rénovation, les imprévus ne sont malheureusement pas rares. Prévoyez donc un montant dédié aux imprévus au moment d’établir votre budget.

De plus, puisque vous devrez tout de même faire votre toilette durant la durée des travaux, assurez-vous d’avoir accès à d’autres installations sanitaires. Les travaux peuvent durer plusieurs jours, voire quelques semaines, selon leur ampleur.